Arare koboshi (chute de grêle)

La traduction littérale japonaise est « grêle répandue ». C’est en fait une allée parsemée de pierres naturelles de différentes tailles. Son origine provient du monde agricole japonais. Les paysans du Japon plaçaient au hasard et au fur et à mesure du chemin, des pierres sur le sol afin de rendre plus praticables les sentiers qu’ils empruntaient. Tout comme beaucoup d’autres pays d’Asie le Japon est soumis à une saison des pluies. Les sols deviennent détrempés très rapidement d’où l’intérêt de rendre les chemins plus facile d’accès pour les déplacements effectués dans la journée.
Les allées Arare koboshi sont recommandées pour les parties du jardin les moins structurées et d’un aspect naturel comme dans le cas d’une forêt de bambous par exemple.