Misu gaki

Son nom a pour origine sa ressemblance avec les persiennes en bambous utilisées au siècle dernier dans les maisons de l’aristocratie. Également nommé Sudare gaki, ce type de paroi est très répandu dans le Kanto (région de Tokyo).